ostéopathe équin

Articles

Une muserole trop serrée, quelles répercussions sur le corps du cheval?

Voici une vidéo très intéressante qui fait réfléchir sur l'utilisation de la muserole qu'on retrouve souvent beaucoup trop serrée dans le but de résoudre certains problèmes, et qui au contraire ne vont faire que les masquer et en plus en créer d'autres. 

Lien vidéo 

https://www.youtube.com/watch?v=UjObvwdzUuU&fbclid=IwAR2l2U3hatANRfWXZKIVwzHGMbNi1vH2P5ZOuhtV0iQ0KIookldx94kwZM8#action=share

Les aoutats

Le PIC des AOÛTATS c'est MAINTENANT !

Les aoûtats sont de minuscules acariens invisibles à l'œil nu, vivant dans l'herbe dense des jardins, prairies ou des champs . Comme leur nom l’indique, ils sont présents en été jusqu'au début de l'automne.

Ils se localisent principalement au niveau des espaces inter-digités et des pavillons auriculaires. Ils sont visibles sous forme de point orange.

Ils suivent un cycle de développement précis qui passe par un stade larvaire. La larve mesure entre 0.1 et 0.2 mm seulement et c’est elle qui pose souci en colonisant la peau de l’animal.

Contrairement aux adultes et aux nymphes qui mangent d’autres acariens dans leur environnement, les larves se nourrissent sur la peau des animaux à sang chaud. On peut donc les retrouver sur tous types d’animaux.

Ces larves aoûtats ne sucent pas le sang. Elles injectent dans la peau des enzymes pour pré-digérer les cellules et ensuite les aspirer (un peu comme le fait une araignée avec ses proies). On dit qu’elles sont histiophages (elles mangent des tissus cellulaires).

Ce sont donc ces enzymes et l’attaque de la surface de la peau qui vont entrainer les symptômes et la gêne chez le chien.

A la fin du repas, elles redescendent au sol et poursuivent leur cycle de développement.

L'humidité qui revient après de fortes périodes de chaleur est une condition favorable à leur développement et à l'invasion de vos animaux !

Même si ça commence dès la fin juillet, c'est au mois d'Août qu'ils sont les plus actifs (d'où leur petit nom) !

PENSEZ à bien regarder les petites plaies et tâches orangées (comme sur la photo) au niveau :

- des oreilles

- des espaces entre les doigts

- du tour des yeux

- des aisselles

- et de la face de vos chiens et chats

Chez certains animaux les démangeaisons et plaies peuvent être très intenses et durer plusieurs semaines et chez d’autres même des allergies.

Jeux d'eau, attention au danger 

Avec l'arrivée de l'été et des températures qui augmentent, les chiens apprécient très fortement les jeux d'eau (avec tuyau, dans une piscine, etc.). Ça permet au chien d'allier l'utile à l'agréable, une partie de jeu tout en abaissant sa température corporelle, ou tout du moins en la régulant. 

Le problème que peut entrainer ces jeux d'eau réside dans le fait qu'en jouant, la plupart des chiens avalent une grande partie de l'eau, qui passe dans l'estomac avant d'être absorbée dans les intestins. On entends souvent parler de ne pas faire faire au chien une activité intense (courir, jouer, faire sauter) après un repas, il en va de même avec l'eau. 

Une grande quantité d'eau dans l'estomac va le faire se dilater, augmenter son poids, et avec les mouvements dus au jeu, il y a un risque de torsion-dilatation de l'estomac, qui, si elle n'est pas prise à temps, peut entrainer la mort de l'animal. Les symptômes d'une torsion-dilatation de l'estomac sont:

  • le chien essaye de vomir mais n'y arrive pas

  • salivation importante avec présence de mousse

  • ventre très gonflé

  • état du chien qui se dégrade, souffrance. 

Alors attention, limiter ses parties de jeu à seulement quelques minutes, surtout pour les chiens qui ont tendance à avaler une grande quantité d'eau pendant ces jeux, et surveiller l'état de votre animal après afin de pouvoir identifier le plus rapidement possible si il y a l'apparition de symptôme et l'emmener le plus rapidement possible chez votre vétérinaire.  

La tendinite

Article très intéressant concernant la tendinite, que l'on rencontre régulièrement, et le rôle de l'ostéopathie tout au long de sa guérison.

Suivi ostéopathique de l'animal souffrant d'arthrose

L'arthrose est caractérisée par une dégradation du cartilage articulaire, entrainant généralement des douleurs lors des mouvements, une inflammation, ainsi qu'une perte de mobilité. 

Elle peut avoir plusieurs origines:

 - la plus courante est le vieillissement, les cartilages articulaires s'usent en vieillissant, perdent du volume, et ne protègent plus aussi bien les articulations. 

 - les suites d'un traumatisme (entorse, fracture, etc)

 - un entrainement sportif trop intense, ce qui fragilise et use le cartilage plus précocement. 

 - un surpoids. 

 - etc.

Malheureusement, l'arthrose ne peut pas se soigner, mais l'ostéopathie peut soulager l'animal arthrosique. 

Pour se faire, il va mobiliser les articulations et les structures alentours afin de redonner de la mobilité, de détendre toutes les structures autours qui étaient en dysfonction. Il va rééquilibrer l'animal, évitant ainsi une surcharge sur certaines articulations qui pourraient à force se fragiliser, mais également de libérer l'articulation souffrant déjà d'arthrose. Et ceci va permettre une meilleure circulation des liquides articulaires et périarticulaires, fluidifiant ainsi mieux l'articulation, et lui apportant les nutriments essentiels et évacuant les déchets. 

De plus, une rééducation personnalisée, avec des exercices et une hygiène de vie adapté seront bénéfiques pour l'animal.

 

Plus l'animal sera pris en charge au début de la maladie, meilleurs seront les résultats.

 

Pour plus de renseignements   

  • Facebook
  • Instagram
Consultations:
Sur rendez-vous du Lundi au Samedi de 8h à 20h

 

  • Facebook
  • Instagram

©2018 Cassandra Ponçot ostéopathie animale. Proudly created with Wix.com